Florence

Florence la beauté, Florence la peuplée !

 

 

Arrivée et premier soir :

Arrivée à Florence avec une myriade de touristes, la gare est surpeuplée, il fait très chaud, je porte mon barda, j’ai mal aux jambes et aux pieds (environ 10 km de marche à Pise, avec le sac ça pèse) et je dois faire environ 20 minutes de marche pour arriver à mon auberge ! Vive le backpacking !!!

Je trouve mon auberge sans problème et j’en prends pleins les yeux au passage. Florence semble être une superbe ville et j’ai hâte de la découvrir. L’auberge est sympa, l’atmosphère semble être moins chaleureuse que ma précédente à Gènes mais je m’en accomoderais. Au passage je précise à ceux qui veulent s’y rendre, il y a une taxe de séjour qui est de 2€/personne/nuits et il faut régler celle-ci en cash. A prévoir donc. Je pose mes affaires vite fait, fait mon lit et part à la découverte de la ville. Bon il est environ 18h quand je sors donc je n’aurais pas le temps de voir beaucoup de choses mais j’en profite pour faire un tour au sud du fleuve Arno.

Je suis déçu lorsque je fais Il Ponte Vecchio de l’intérieur, non pas que la vue qu’il offre ne soit pas belle, bien au contraire, j’ai pu faire une très belle photo, mais je suis déçu par les boutiques de luxe qui pullulent dessus. Comme beaucoup de villes, les monuments historiques sont enlaidis de boutiques. Les touristes avant tout au détriment du patrimoine. C’est bien dommage. A l’issu de cette journée j’ai à nouveau fait environ 20 km (en comptant Pise), je m’achète deux petits plats traiteur préparé à la superette du coin, des lasagnes et des penne carbonara qui sont très bonnes puis je vais me coucher je n’en peux plus. Sauf qu’en arrivant dans le dortoir quelqu’un attendait près de mon lit. Je m’étais trompé de lit, je n’avais pas compris à la réception que les lits étaient numérotés et que j’en avais un spécifique d’attribué. Mince je me retrouve à nouveau en mezzanine et par dessus tout je dois refaire mon lit ! Tout s’arrange finalement et je m’endors d’un sommeil de plomb.

 

 

 

Premier Jour :

Levé 7h, une douche (rolala ça fait trop du bien cela faisait deux jours que je n’en avais pas pris !), je mange quelques pains buns au chocolat achetés la veille puis je me met en route. Aujourd’hui je vais faire le grand tour de la ville en évitant le centre historique que je ferais le lendemain. Je vois beaucoup de choses intéressantes, notamment une énorme forteresse qu’il est impossible de visiter malheureusement (il y avait une exposition et c’était uniquement réservé au personnel autorisé), tant pis je me rabats sur son petit parc qui m’offre une très belle photo de sa fontaine avec un arc-en-ciel. Il y a d’autres choses que je ne pourrais pas visiter car soit c’est fermé soit c’est payant soit c’est en travaux. Il y a beaucoup de travaux dans cette ville, dommage pour moi car je tombe au mauvais moment mais c’est plutôt bon signe car ils ont l’air de faire très attention à leur monuments dont beaucoup sont en rénovation. Pour les bâtiments payant, je ne peux me permettre avec mon budget serré de les visiter, car 6€ par ci, 10€ par là … Cela ferait beaucoup trop et je serais obligé de rogner la partie bouffe ou même de ne plus pouvoir prendre de train pour changer de ville. Donc tant pis je ne les verrais que de l’extérieur ce qui est déjà pas mal. Idem pour les musées sauf que la j’ai une raison supplémentaire, je ne suis pas trop musée alors ça ne me dérange pas.

Je fais un passage par le Mercato Centrale qui regorge de vendeurs de charcuterie et de fromage ! Le bonheur, je me laisse aller à goûter plusieurs variétés de saucisson et de fromage. Le kiffe total !

Bref je vous laisse profiter de ce que j’ai pu voir cette journée là (une fois encore 20 km de marche et l’équivalant de 34 étages montés). A noter que Florence est une ville très plate donc ceux que les montées dérange il ne faut juste pas aller au niveau de la Piazzale MichelAngelo qui est sur les hauteurs (oui voilà je me tais !).

 

 

Je termine la journée en publiant mon article sur Pise, en mangeant des ravioli au champignons et je dooooors !

 

 

Deuxième et dernier jours :

Dernier jours aujourd’hui car je repars le lendemain. Cette fois-ci j’y vais mollo car je sais que le lendemain je vais devoir beaucoup marcher. Je fais donc le centre de Florence qui est magnifique, plein de petites rues très pittoresque si on prend le temps de s’écarter des principales, qui sont très belles aussi mais noires de monde.

J’ai la chance d’observer une sorte de fête du foot, pour des poussins visiblement, sur la place Santa Croce. Les petits étaient à fond dedans mais les parents l’étaient encore plus, c’était assez drôle à voir. J’ai eu l’opportunité également de voir une sorte de reconstitution historique (je ne sais pas de quoi exactement) sur la Piazza della Signoria. On aurait dit une sorte de relève de la garde mais je n’ai pu en savoir plus.

 

 

 

Je termine la journée sur une note légère et m’étalant sur une mini plage le long du fleuve Arno pour profiter du beau soleil, me reposer et lire un peu (pour ceux que cela intéresse c’est Retour à Brooklyn d’Hubert Shelby, livre original qui a été adapté au cinéma : Requiem for a Dream). Puis un resto (qui n’était pas fou, les Pecchi al Carbonara étaient sans plus et un peu trop poivrées à mon goûts), je rentre rédiger mon article sur Florence et dans la salle commune je me fais draguer par un gay. Très gentil mais non merci je ne suis pas intéressé, je vais dormir ! Demain sera une grosse journée où il faudra pas mal marcher encore car je m’en vais pour Rome !

Roma, me voilà !

Ps : Cette fois-ci la photo principale est bien de moi ! J’ai encore des progrès à faire je sais mais je suis assez content de moi sachant que je n’ai qu’un iPhone 🙂

Laisser un commentaire