Naples

Mais que faisons-nous ici ?!

 

 

Arrivée et premier jours sur Naples :

Une fois descendu du ferry en provenance de Procida, nous nous arrêtons à un point info pour prendre une carte de la ville et demander ce qu’il faut visiter. La personne nous renseigne très bien puis nous nous dirigeons vers notre hôtel, mais plus nous avançons dans la ville et plus nos visages se décomposent. Les rues sont sales, le bruit omniprésent, l’air étouffant de pollution et le sentiment d’insécurité bien présent. Bon aller, c’est juste que l’on passe dans les mauvais quartiers. Nous arrivons à notre hôtel qui est dans le quartier de la gare, pas fifou pour un sou, pas hyper propre mais bon tant pis nous n’avions que ça sous la main à pas trop cher. Nous posons nos sacs puis nous mettons en route pour le centre historique de la ville.

Mais qu’est-ce que l’on fout ici franchement ?! Nos premières heures dans la ville ne nous emballent pas du tout, le centre historique n’est en rien différent du reste de ce que nous avons déjà vu, les rues sont vraiment sales, la circulation est intense, bruyante et surtout chaotique. Les vespa roulent sans se servir du frein (visiblement en option) et l’on ne se sent pas à l’aise dans cette ville.

Nous décidons de monter au Castel Sant’Elmo, qui est le point culminant de la ville. Le quartier proche du chateau est bien plus agréable, propre et silencieux que le reste de la cité. Nous nous détendons un peu et profitons de la vue offerte. A préciser que l’entrée est payante et qu’il n’y a rien à voir dans le château hormis la vue, donc à vous de voir si vous souhaitez payer pour juste une vue. Mais la ville vue d’en haut est vraiment très belle, beaucoup de couleurs et une vue sur le Vésuve vraiment inratable ! Bon pas de chance pour nous il ne faisait pas super beau donc il ne déployait pas tout son potentiel mais par beau temps ce doit être magnifique.

Dans la journée nous avons goûté à la pizza Margherita dans l’Antica Pizzeria da Michele, pizza très simple mais vraiment très bonne et cuite devant les clients dans un grand four à l’ancienne. Puis le soir un resto très simple mais néanmoins très bon, un risotto pour Julie et une Pizza au jambon de Parme pour moi, très bon ! Il faut savoir que la Pizza prend ses racines à Naples, c’est donc tout naturel de trouver des pizzeria à gogo dans la ville.

 

 

 

Deuxième jour :

J’ai oublié de mentionner que mes allergies ont commencées à se développer il y a quelques jours, donc éternuements et grattage de n’oeils  à fond, et à Naples cela s’est transformé en rhume puis petite sinusite, forcément cela n’aide pas à apprécier une ville. Julie de son côté s’est mise à tousser et à être prise également. La fraîche soirée sur le port de Procida n’a pas aidé je pense.

Bref, nous décidons de nous balader dans la ville ce matin afin de faire l’église de Santa Chiara. Très belle église, vraiment impressionnante, mais son atout est son monastère et sa mosaïque. L’édifice ayant été détruit en grande partie durant la seconde guerre mondiale, il a été reconstruit à l’identique et l’on peut observer dans son musée les différentes pièces récupérées des décombres. L’endroit est vraiment calme et reposant, nous y restons un petit moment pour en profiter.

Pour la suite de la journée c’est direction Pompéi ! Le temps s’annonçant maussade à Naples et pas trop mauvais là-bas, nous n’hésitons pas très longtemps. Pompéi est à faire mais il faut prévoir une journée entière pour vraiment tout observer et de préférence pas une journée chaude sinon vous allez souffrir, même si des fontaines d’eau sont disponible régulièrement, il faut beaucoup marcher, le site est très grand. Plusieurs accès à des zones étaient fermées lors de notre visite, nous n’avons donc pas pu voir certaines parties mais cela reste assez impressionnant, bien que l’on ai l’impression de souvent voir la même chose il ne faut pas se le cacher.

 

 

Nous sommes vannés après cette journée et, après la pizza du midi qui était bonne, nous faisons un restaurant proche de notre hôtel. Pâtes carbonara et un certain amusement à regarder déambuler un des serveur avec une allure un peu pataude. Julie repart le lendemain vers midi et moi je ne sais toujours pas ce que je veux faire après Naples alors je décide de rester une journée de plus le temps de décider et de me reposer. Est-ce que j’enchaîne sur la Sicile, si oui quelle ville ou quelle île ? Ou alors direction Malte ? Ou je change complètement d’endroit ? Je ne sais pas et je passe l’après-midi du lendemain à comparer les trajets, auberges, airbnb … Il est 18 heures passées et ça y est je sais ou je vais ! Tout est réservé mais je ne vous le dis pas tout de suite. En route pour de nouvelles aventures ! (Oui je cite Tintin et alors ?!)

1 commentaire sur “Naples

Laisser un commentaire